Eva, pour la vie

30 novembre 2017

Lorsqu'un enfant est touché par un cancer, une leucémie, ou une maladie grave, c'est souvent la double peine pour les parents, les frères et soeurs, les familles : à la maladie viennent s'ajouter des problèmes d'argent.

Depuis la création d'Eva pour la vie, nous avons aidé de nombreuses familles d'enfants malades. Ces derniers jours, nous avons notamment soutenu une famille qui ne pouvait plus payer son loyer, l'un des deux parents ayant du arrêter de travailler et les aides de l'Etat (l'AJPP, limitée à 310 jours d'une façon arbitraire) n'étant toujours pas versées 4 mois après le diagnostic. Nous avons aussi aidé une maman qui se retrouve seule suite au diagnostic de son enfant, et qui ne savait comment payer son essence, sa nourriture. Nous avons également aidé une famille dont le papa a été licencié à cause de ses absences liées à la maladie de son enfant.

Et que dire du fait de financer les obsèques d'un enfant car aucune aide n'est prévue par la CPAM, contrairement aux adultes ? (seule une aide peut être versée sur dossier, cela dépend des départements).

Nous le faisons avec motivation, avec discrétion (les familles ont souvent honte de demander de l'aide) tout comme nous gardons à l'esprit qu'il n'est pas normal, dans l'un des 1ers pays au Monde en matière de pression fiscale, que l'Etat ne réponde que très insuffisamment à ces urgences là, ce qui ne permet aucune autosatisfaction en la matière.

C'est pourquoi, avec l'appui des travaux parlementaires sérieux qui ont pu être menés, nous souhaitons qu'en plus de la création d'un fonds dédié à la recherche sur les cancers et malades incurables de l'enfant, des mesures légales fortes soient prises au niveau social. Pour que toutes ces familles n'aient qu'une seule douleur - déjà immense - à gérer.

Dossier de demande d'aide :

https://www.evapourlavie.com/client/document/document-aide-aux-familles-enfants-malades-cancer-evapourlavie_22.pdf

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article